Rechercher

Formation Naturopathie à Luxembourg - Cours de naturopathie

La naturopathie repose sur 3 grands piliers : 

  • L’humorisme (la science des humeurs : sang, lymphe, liquides intra et extracellulaires). Le naturopathe est convaincu que le mal-être provient en grande partie de l’encrassement de ses humeurs. L’une de ses actions principales sera donc de tenter de les purifier ou de les nettoyer (drainage, détoxication, etc.)
  • Le vitalisme : il repose sur le postulat que la vie n’est possible que s’il y a une énergie ou une force vitale qui anime. Cette force invisible « intelligente » est inhérente à la notion de santé. Si elle circule sans obstacle et en quantité suffisante, le sujet restera en santé. Par contre blocages, barrières énergétiques et/ou déséquilibres entraîneront une perte de vitalité et par conséquent une perte de santé. Relancer la circulation de cette énergie permet le retour à la santé ou « l’autoguérison ». C’est ce que les scientifiques nomment homéostasie. Ce concept est connu et utilisé depuis longtemps en médecine ailleurs védique par exemple (prana, chakras, nadis, etc.) et en médecine chinoise (chi ou Qi, méridiens, acupuncture, etc.). Cette notion abstraite se rapproche de la philosophie (Tao) et de certains grands courants spirituels (indiens ou chinois). 
  • Le causalisme : a pour but de s’intéresser non pas aux symptômes (seulement extériorisation du mal-être du déséquilibre), mais à la cause profonde du trouble de santé. De là est née la discipline que l’on appelle l’étiopathie qui se présente comme une thérapie manuelle fondée sur la recherche et l’analyse des causes des problèmes de santé.

Le naturopathe agira donc sur 3 grands piliers grâce à une réforme de l’hygiène de vie qui touchera 3 secteurs principaux : alimentaire, exercice physique et psychique, tout ceci en accord avec la physiologie humaine.

Le but de cette mise en place est de favoriser l’autoguérison en réveillant ou en dynamisant l’énergie vitale tout cela dans le respect de la personne et de la physiologie humaine.

La naturopathie n’est donc pas censée « guérir ». Son but est d’aider l’organisme à maintenir son équilibre, de stimuler ses forces d’autoguérison et de retrouver ses propres capacités à se guérir par lui-même en utilisant des moyens naturels.

Poster un commentaire