Rechercher

Rappelons tout d’abord que nous ne considérons pas la naturopathie comme une médecine, mais bien comme un ensemble d’outils naturels permettant d’agir de manière préventive afin de rétablir ou de conserver la santé et le bien-être.Contrairement à l’Allemagne ou à la Suisse par exemple, dans d’autres pays (Belgique, France) la pratique de la naturopathie ne possède pas de cadre légal. Et bien que le statut de naturopathe n’y soit pas encore officiellement reconnu, cela n’empêche absolument pas d’exercer cette profession.Si elle n’est pas légalement encadrée, la pratique de la naturopathie demande malgré tout le respect de certaines règles ainsi qu’une certaine éthique professionnelle. Un naturopathe honnête se d’être le faire-valoir de certaines valeurs morales et de respecter certains codes déontologiques.

Si la naturopathie peut constituer une profession, la naturopathie peut également se pratiquer dans le cadre familial. Elle s’y avère d’ailleurs extrêmement utile.Un parent bien informé et bien formé en naturopathie évitera d’être pris de panique au moindre petit bobo de l’un de ses chérubins. Il sera apte à résoudre les petits problèmes de santé du quotidien par des moyens efficaces et naturels sans recourir à l’artillerie lourde actuellement trop souvent déployée pour des problèmes tout à fait bénins.Ainsi tout parent sera heureux de pouvoir débarrasser son enfant d’un rhume, d’une grippe, d’une otite ou d’une gastro sans avoir recours aux fameux antibiotiques par exemple. Les antibiotiques occasionnent par ailleurs de nombreuses séquelles sur le moyen et sur le long terme et leur prescription outrancière donne actuellement lieu à une antibiorésistance préoccupante.

Le naturopathe agira donc sur 3 grands piliers grâce à une réforme de l’hygiène de vie qui touchera 3 secteurs principaux : alimentaire, exercice physique et psychique, tout ceci en accord avec la physiologie humaine.Le but de cette mise en place est de favoriser l’autoguérison en réveillant ou en dynamisant l’énergie vitale tout cela dans le respect de la personne et de la physiologie humaine.La naturopathie n’est donc pas censée « guérir ». Son but est d’aider l’organisme à maintenir son équilibre, de stimuler ses forces d’autoguérison et de retrouver ses propres capacités à se guérir par lui-même en utilisant des moyens naturels.

L'objectif de la naturopathie est de conserver ou de redonner au corps toutes ses capacités fonctionnelles, physiologiques et hormonales par tous les moyens naturels disponibles. Et si la nature nous offre naturellement d’innombrables outils performants, pourquoi bouder des techniques bénéfiques, non invasives et non toxiques mises au point plus récemment par nos semblables.Qu’il s’agisse de techniques mécaniques ou manuelles, d’actions physiques comme bains divers, massages, manipulations ostéopathiques, de plantes, de minéraux, de vitamines ou encore de techniques énergétiques ou informationnelles comme l’acupressure, l’acupuncture, la réflexologie, la magnétothérapie, le reiki, la morathérapie, l’antenne de Lecher…, ce sera à vous de faire votre choix parmi ces nombreuses possibilités